[curatorial...]
[with others...

2011 - ARCHIVES
 2010 - ACCUEIL
 PLANNING/PROGRAMME

 2010 - EXPOSITION



S.T. // Luc Arasse
INSULATION // Julien Clauss
CLEPSYDRE // Lou Galopa
PETITES EXPERIMENTATIONS GRAPHIQUES ET SONORES // Nolwenn Goupil
LIVRE PARCOURS // Réjane Lhote
A BLUE SKY WOULD BE SUSPICIOUS // Olivier Perriquet
NOS MOTS, NOS MAINS,
NOS MORTS
// Guillaume Robert
FILS CONDUCTEURS // Lynn Pook
APTIUM // Lynn Pook
Installation audio-tactile
WATERMUSIC // Tomoko Sauvage

 2010 - ÉVÉNEMENTS
 2010 - ARTISTES

2010 - EXPOSITION

Barnave village : lun. 26 - ven. 30/07/2010

Vernissage + Concert : dim. 25/07/2010 à 18h


S.T. // Luc Arasse
Installation / vidéo

Après avoir voulu photographier le divers, l'étendue dumonde, en voyage à l'étranger (en Amérique, en Asie, en Afrique : la carte des continents) comme en étranger dans mon environnement quotidien (la ville, lebureau, le foyer domestique), j'ai commencé à fabriquer des « pièces sensorielles », installations d'objets, préparations d'espaces, qui proposent une expérience décalée du monde et des relations à l'espace (sensoriel et social). Je regarde l'art comme un jeu avec le donné du monde, au sens où une porte joue et où l'on peut jouer avec une porte : une possibilité de redistribuer les cartes et de se refaire. J'aimerais que mes pièces stimulent ceux qui les regardent ou les écoutent, qu'elles leur soient des déclencheurs et qu'elles leur durent un peu à l'esprit, au-delà du temps de leur présence.
http://arasse.net

top top

INSULATION // Julien Clauss
Installation : probablement des matériaux variés

http://www.cycliq.org

top top

CLEPSYDRE // Lou Galopa
Installation : matériaux variés

Je fabrique... ... des films, des installations audio-visuelles, des performances, des dessins, des photographies... Je cherche à être en relation avec ce qui m'entoure en tentant à chaque fois d'être dans la perception du présent. J'aime évoquer avec conscience et légèreté l'absurdité de notre condition humaine. Chaque projet est une expérience inédite. Ce qui m'intéresse c'est de renverser les perceptions. Pour cela je me pose des défis, des tentatives, des missions secrètes. Les formes qui en résultent sont inhérentes à la pulsion et l'énergie déployée. C'est en définissant des cadres de fonctionnement que je trouve une liberté d'expression (protocole, principe, déclinaison, temps imparti).
http://www.galopalou.com

top top

PETITES EXPERIMENTATIONS GRAPHIQUES ET SONORES // Nolwenn Goupil
Installations : matériaux divers, son

Echappé des Beaux-Arts de Toulouse, Nolwenn Goupil s'est installé à Barnave récemment. Il nous fera partager quelques une de ces expérimentations inspirées de voyages en Amérique Latine et dans le Diois.

top top

LIVRE PARCOURS // Réjane Lhote
Dessins

« Le travail de Réjane Lhote est proche de la méditation. L'expression sur le papier, le tissu ? ou tout autre chose, n'est qu'un instant dans sa démarche. L'instant du geste n'est pour elle que l'éclosion de quelque chose de plus profond. Une inspiration et un écho à son exploration du sensible, dont elle espère, avec délicatesse et infinie patience, dresser une cartographie émotionnelle. Tout son travail consiste à tenter (tenter veut dire séduire mais aussi risquer ) de démontrer les chemins possibles entre l'intime et l'universel. »
http://rejanelhote.fr

top top

A BLUESKY WOULD BE SUSPICIOUS // Olivier Perriquet
Paysage artificiel, installation vidéo

Olivier Perriquet est un naufragé échoué à Lisbonne, qu is'est provisoirement construit une petite cabane sur la plage, se nourrit de poissons, de fruits et respire l'air marin. Mais bon, ça va un moment...
http://cesium-133.net

top top

NOS MOTS, NOS MAINS, NOS MORTS // Guillaume Robert
Installation vidéo

Guillaume Robert est plasticien, vidéaste et metteur en scène. Né en 1975, il vit et travaille à Lyon. Aux frontières de la cinématographie, du théâtre et de la littérature, les dispositifs narratifs et dramaturgiques qu'il met en œuvre inventent des écritures composites et instables, flottantes, sujettes à la suspension. Nos mots, nos mains, nos morts documente la vie d'une famille habitant au pied du Djurdjura en petite Kabylie. Trois générations s'entrecroisent. Leurs témoignages et leurs activités dressent un panorama intime et pudique de l'histoire algérienne (et française). La caméra privilégie les plans rapprochés aux plans d'ensemble, fragmente les corps et les paysages accordant toute son attention aux durées, aux gestes, aux matières, à leur abstraction. Le film, rythmé par un sous-titrage qui se concentre uniquement sur ce qui se dit en français, conquiert une distance qui ne ferait l'économie ni de l'humour, ni celle du désespoir. Un film sélectionné au sein de la vidéothèque du Festival International du Documentaire 2009 de Marseille.

top top

FILS CONDUCTEURS // Lynn Pook
Installations sonores

Fils conducteurs présente des témoignages de personnes qui pratiquent le tricot, le crochet, le tissage ou tout autre transformation de la ligne en surface puis en volume. De ces rencontres, subsistent des documents sonores et de petites surfaces d'ouvrage de dames réalisés en fil de cuivre assemblés en un patchwork sonore.

top top

APTIUM // Lynn Pook
Installation audio-tactile

Aptium est une installation audio-tactile réalisée avec Julien Clauss. Elle est composée de deux hamacs équipés de haut-parleurs vibrant sur corps de l'auditeur allongé. Lynn Pook est une artiste « barnavo-berlinoise » formée aux arts plastiques et à la danse. Le corps, l'individu et sa perception sont les thèmes centraux de sa recherche artistique. Expérimentant à la fois la sculpture, l'installation, la vidéo et le son, la pratique de Lynn Pook prend rapidement des formes hybrides. À travers ses œuvres, Lynn s'immisce dans le domaine de l'intime, en particulier du toucher, un sens culturellement soumis à des règles sociales restrictives et complexes.
http://www.lynnpook.de

top top

WATERMUSIC // Tomoko Sauvage
Concert

Tomoko Sauvage est une artiste sonore qui joue du jalatarangam, instrument composé de bols en porcelaine remplis d'eau et utilisé en percussion dans la musique traditionnelle de l'Inde du sud. Fascinée par la matière sonore fluide du jalatarangam, elle a adapté cet instrument à sa propre pratique, avant de s'en affranchir en inventant son propre instrument « électro-aquatique ». Dans ses performances et compositions récentes, Tomoko Sauvage capte directement les vibrations de l'eau, à l'aide de micros sous-marins (hydrophones) plongés dans des bols de porcelaine remplis d'eau. Elle « joue de l'eau » , en touchant l'élément, en y faisant tomber des gouttes, et de cettematière sonore subtile, irrégulière et vivante, elle compose une trame électro-aquatique avec des dispositifs électroniques simples. Ce jeu tient un équilibre délicat entre ordre et désordre, éphémère et répétition, et relève d'une attitude simple consistant à écouter la nature.
http://www.o-o-o-o.org

top top
fin liseret